Des marches, démarches

La Bibliothèque éphémère de Guillaume Monsaingeon

Avec des lettres, on écrit des textes. Avec des pas, on trace des voies. Si l’écriture cunéiforme était née d’empreintes de pieds dans le sable au lieu de traces de coins dans l’argile, on l’aurait appelée écriture pédimorphe. En est-on si éloigné ? Marcher, c’est oublier, s’arracher au quotidien, aux tracas. Regarder, découvrir, parler, sourire, souffrir ; c’est aussi inventer des idées, des formes et des mots qui flottent en nous. Marcher, lire, regarder, écrire, dessiner, saisir, marcher encore dans le labyrinthe d’une bibliothèque pédimorphe. Guillaume Monsaingeon, commissaire de l’exposition Des marches, démarches