Jean-Christophe Norman

Brouhaha

Depuis le début des années 2010, Jean-Christophe Norman a fait du texte, du livre et de la littérature son matériau artistique. Il a entièrement réécrit Ulysse de James Joyce sur la surface du globe et sous la forme d’une ligne tracée à la craie sur le bitume des villes qu’il a traversées. De Tokyo à Paris, de Buenos-Aires à New York, ou de Phnom Penh à Palerme, le texte de Joyce s’est immiscé dans le rythme du monde, au cœur des villes et dans le brouhaha de leurs habitants.

Jean-Christophe Norman, Bookscape (Pierre Guyotat), 2020, huile et encaustique sur papier.
Courtesy Galerie C - Paris.

Pour l’exposition monographique qui se tiendra au Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, Jean-Christophe Norman puise de nouveau dans le matériau du livre mais en le plaçant du côté de la picturalité, du paysage et de l’environnement.

Des œuvres de grande échelle composées d’une multitude de petits formats, des pages de livres accrochées les unes à côté des autres, donneront à voir un paysage littéraire, un ensemble de fresques encore inédites dans le parcours de l’artiste.

Ces ensembles dialogueront avec une série de livres recouverts d’encre et de graphite, des documents qui témoignent du projet épique d’Ulysses, a long way.

Enfin, un film, réalisé avec Julien Devaux, viendra matérialiser le parcours d’une décennie de performances consacrée à Ulysse.