Les Fantômes de la Crique : Sur les murs

Pascale Stauth et Claude Queyrel

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une collaboration avec d’autres partenaires culturels régionaux et internationaux. Après leurs résidences à Minorque et à la Fondation Hartung-Bergman à Antibes ainsi qu’à l’exposition au Musée de Minorque à Mahon, Pascale Stauth et Claude Queyrel réactivent l’histoire d’une expérience artistique, celle du couple Hans Hartung et Anna Eva Bergman et de leur séjour aux Baléares. Ils posent des questions essentielles : comment vivre entre tradition et avant-garde : imbriquer l’art et la vie à partir de situations concrètes.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une collaboration avec d’autres partenaires culturels régionaux et internationaux. Après leurs résidences à Minorque et à la Fondation Hartung-Bergman à Antibes ainsi qu’à l’exposition au Musée de Minorque à Mahon, Pascale Stauth et Claude Queyrel réactivent l’histoire d’une expérience artistique, celle du couple Hans Hartung et Anna Eva Bergman et de leur séjour aux Baléares. Ils posent des questions essentielles : comment vivre entre tradition et avant-garde : imbriquer l’art et la vie à partir de situations concrètes

Pascale Stauth et Claude Queyrel articulent ainsi une réflexion plastique et scientifique sur un certain nombre de notions : exil, paradis, maison, modernité et contemporanéité… Plusieurs étapes s’enchaînent autour des « outils de travail et du lieu de vie » qui deviennent les « matériaux de l’œuvre ». Ils expérimentent les voyages sur les lieux de vie et de séjour du couple historique et mettent à l’épreuve l’organisation « domestique » de leur vie de couple et la place qu’elle occupe dans leur expérience artistique.

Éléments de chronologie
du projet « Les fantômes de la crique » :
2009 : Création d’un alphabet portatif constitué de 16 éléments : les “Sémaphores”
2011-2013 : Consultation des archives de la Fondation Hartung-Bergman, Antibes.
2014 : Séjour à Minorque en camping-car sur les traces de Hans Hartung et Anna-Eva Bergman.
2014 : Résidence-exposition à la Fondation Hartung-Bergman.
2014 : Exposition au Musée de Minorque, Mahon.
2014-2015 : Aller-retour(s), exposition Gare Saint Charles, Marseille.

Les structures partenaires qui ont présenté le projet « Les Fantômes de la Crique »
Le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur
La Fondation Hartung-Bergman à Antibes,
Le Musée d’Histoire de Mahon à Minorque,
Gares & Connexions, Gare Saint Charles à Marseille,
La Villa Cameline, Maison Abandonnée à Nice

Les institutions françaises et étrangères partenaires :
La DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Ville de Marseille.
Le Goethe Institut, Marseille. L’Institut d’Estudis Baleàrics, le Museu de Menorca, le Consell Insular de Menorca, Ajuntament d’Es Mercadal.

Les entreprises partenaires :
Le Groupe Bayer, MaterialScience à Darmstadt, Allemagne. Anglada, manufacturas de la madera,s/l Balearia. Restaurant s’Algaret, Gares et Connexions.

  • Frac - plateau expérimental

    20 Boulevard de Dunkerque

    13002 Marseille