Maïte Álvarez

Souffler des mondes dans la choré()graphie


Auto-édition
2018
Textes et graphisme : Maïte Álvarez
Dimension : 17 x 25 cm
Impression : numérique noir et blanc
Papier : Munken bouffant 90 gr, Materica ardesia 120 gr
Nombre de pages : 156 p.
Prix : 27 €

Remonter aux origines de la chorégraphie pour y voir une forme de cosmogonie du monde. Mettre à distance la choré de la graphie, pour comprendre ce qui les met en tension. Pour saisir la nature de l’espace entre. Cet espace n’est pas un fossé, mais un écart actif, un espace-substance, comme l’espace entre les corps qui dansent. Comme l’espace de la pensée, comme l’espace négatif entre et derrière ce texte. Comme l’espace au-delà de ce livre. L’espace entre danse et écriture est atmosphérique, il est plein d’invisible, de potentialité permanente, il est infini et élastique. Il écrit les nuits du monde.