Maïte Álvarez, performance Sismographies

Dans le cadre de Paréidolie, Salon international du dessin contemporain, Marseille Concept, création et performance : Maïte Álvarez, 2015-2020 Développement du dispositif : Maïte Álvarez d’après les Dessins Variables de Marisol Godard Lopera Performance : Maïte Álvarez Durée : 10 à 90 min.

Les Sismographies repensent la connexion entre le mouvement et le tracé qu’il produit par l’activation d’un dispositif de machines à dessiner suspendue au mur. Chaque performeur est relié par des ficelles à ces machines. Leurs mouvements provoquent des traces archivées en dessin, révélant ainsi les variations sismiques de leurs corps. Comme un écho, le dessin induit aussi une certaine physicalité au performeur. Cette forme archaïque de transcription graphique restitue l’ancrage du geste. « Dessin et mouvement deviennent les anamorphoses l’un de l’autre ».

Maïte Álvarez, Sismographies Variables, exposition Tradition does graduate], Académie Royale des Beaux-Arts-École Supérieure des Arts de Bruxelles, 2018.

Télécharger (362.7 ko)

Maïte Álvarez, performance Sismographies