Marc Bauer, Cinérama

L’exposition Cinérama, dont le titre même est la contraction des mots cinéma et panorama, traduit l’importance du cinéma dans l’œuvre de Marc Bauer. Fascination et passion pour le cinéma qui se donne à voir par l’usage du dessin dans ses multiples développements.

Une pratique du dessin hétérogène qui convoque tour à tour la grande histoire, ses génocides et conflits mondiaux et une histoire plus personnelle, subjective et parfois fantasmée.
Le visiteur oscille en permanence entre un univers référencé, qui fait appel à notre mémoire collective et réveille en nous le souvenir lointain de notre histoire contemporaine, et une dimension autobiographique et achronique que l’artiste intègre avec une grande liberté.
Le cinéma de la période de l’entre-deux-guerres et plus particulièrement le cinéma expressionniste allemand et russe tisse sa toile tout au long de cette exposition, invitant le visiteur à pénétrer dans un univers dessiné où le monumental côtoie l’intime et où rêves et cauchemars dialoguent avec des images iconiques du XXe siècle. Ce récit séquencé, constitué de fragments narratifs, parfois énigmatiques, de séries de dessins ni datés ni chronologiques opère sur le mode de l’élaboration d’un scénario, image par image où l’image en mouvement dialogue avec l’image fixe en toute autonomie.
Pour Marc Bauer, dessiner est le moyen de mettre en dialogue une iconographie universelle avec ces micro-histoires, ces souvenirs personnels, fantasmés, parcellaires qui fondent l’identité de tout individu, avec toutes ses ambiguïtés et ses parts d’ombres.
Troisième étape d’une exposition qui fut présentée au Frac Auvergne en 2013 puis au FRAC Alsace en 2014, Marc Bauer prend aujourd’hui possession de nos différents plateaux, et plus spécifiquement de l’architecture du Frac, pour dérouler son récit, notre propre récit.

Pascal Neveux, commissaire de l’exposition

Après le FRAC Auvergne (printemps 2014) et le FRAC Alsace (hiver 2014-2015), le FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur accueille pour sa troisième étape l’exposition monographique Cinérama, consacrée à Marc Bauer.

Marc Bauer investit les deux Plateaux d’exposition du FRAC ainsi que le Plateau multimédia. Son exposition sera ponctuée de rendez-vous au FRAC notamment au centre de documentation avec la présentation de ses éditions dont The Architect (coédition : FRAC Auvergne, FRAC Alsace, FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, 2014) et le lancement de la revue MUET 2 réalisée dans le cadre d’une invitation de Marc Bauer à de l’Ecole supérieure d’art et de design Marseille-Méditerranée (ESADMM).

Hors les murs, le FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur invite Marc Bauer à investir l’une des vitrines des Galeries Lafayette dans le cadre de la septième édition des « Vitrines sur l’Art » en juillet, suivi cet automne par un Ciné-concert Kafka/Marc Bauer au Dock des Suds (Marseille).

_

Au centre de documentation du FRAC

Editions et bibliothèque éphémère de Marc Bauer
Marc Bauer propose à travers sa « bibliothèque éphémère » un choix de publications et de films donnant à la fois un aperçu de son projet d’exposition, et de ses lectures et ouvrages de référence.
Cette bibliothèque, pensée comme un prolongement de l’exposition et accompagnée des éditions de l’artiste, invite les visiteurs à découvrir les œuvres et le travail de Marc Bauer sous un autre angle.

MUET 2 de l’Ecole supérieure d’art et de design Marseille-Méditerranée (ESADMM) Ce MUET est le second cahier de dessins d’une collection de ESADMM de l’année universitaire 2014/2015.
Les étudiants des options art et design toutes années confondues, les artistes enseignants, les invités –dont l’artiste Marc BAUER, ainsi que les étudiants internationaux confient anonymement ici la définition d’un territoire de leurs productions de tracés.
Les outils, les gestes, les supports s’expérimentent, les motifs se bousculent, nos motivations s’entretiennent.

Autour de l’exposition

Ciné-concert Kafka & Marc Bauer
jeudi 8 octobre 2015 à 20h30
au Dock des Suds, 2 rue Urbain V, 13002 Marseille

Projection du film d’animation de Marc Bauer L’Architecte, accompagné d’une performance live de Kafka, auteur de la bande son. Version concert du film muet de Jean Renoir, La petite marchande d’allumettes, 1928, d’après le conte d’Andersen. KAFKA : Guillaume Mazard (basse), Rémi Aurine-Belloc (guitare, vibraphone), Rémi Faraut (batterie, percussions), Emmanuel Siachoua (guitare).

Vitrines sur l’art : Marc Bauer
02 juillet — 29 juillet 2015
vernissage le jeudi 2 juillet 2015
Galeries Lafayette, 40-48 rue Saint Ferréol, 13001 Marseille
Dans le cadre de cet événement, le FRAC et les Galeries Lafayette invitent Marc Bauer à investir l’une des vitrines des Galeries Lafayette Saint Ferréol à Marseille. L’installation qu’il propose fait écho à l’exposition présentée au FRAC durant tout l’été.