Michèle Sylvander

Juste un peu distraite

91 dessins de Michèle Sylvander.
Textes : Michel Poivert.
Graphisme : Vincent Hanrot
Traduit en anglais par Leo Stephen Torgoff.
14,8 x 20,2 cm. 128pages.
Editeur : Bik et Book éditions, 2020.
25 €.

Après de longues années consacrées à la vidéo et à la photographie, Michèle Sylvander, dessine chaque matin sur un carnet de petit format au crayon noir. Cette démarche dans son travail est totalement innovante. « Cette pratique quotidienne déploie une dynamique toute différente de ses travaux photographiques ou filmiques. En effet c’est un rituel bref et journalier qui semble à la lisière du rêve nocturne et de la veille survenue. Dessins fantasques, rapides, insistant sur des thématiques telles que le rapport entre l’humain et l’expression de passions contenues ou plus explicitement sexuels. L’univers de Michèle Sylvander assemble un corpus qui semble faire l’école buissonnière de la psychanalyse. » Michel Poivert