Nicolas Giraud, Usage du temps

le 3e plateau

L’espace d’exposition du 3e plateau prend le prétexte de Photographies et documents, 1983-2018 pour accueillir, parallèlement à Documenter / Re-Présenter #2 : La photographie le projet de recherche de Nicolas Giraud, Usage du temps conduit depuis 2016 au sein de l’Ecole nationale supérieure de la photographie d’Arles. Axé sur une réflexion autour des usages du temps, ce projet mené par les étudiants installe au 3e plateau un espace de consultation d’archives issues de leurs recherches. Trois rendez-vous publics viendront compléter cette proposition.

Usage du temps est une tentative de penser les différents usages que nous faisons chacun de notre temps, à titre personnel autant que professionnel. Le projet observe également la quantité considérable d’objets, de rituels et d’outils qui compliquent notre rapport au temps.

L’exposition présente cette recherche et transmet une réflexion sur nos manières d’habiter la temporalité. Elle esquisse un modèle d’usage, une sorte de guide d’utilisation du temps. L’exposition est conçue selon une économie minimale. Elle confronte une œuvre choisie dans les collections du Frac et les archives du projet, sous la forme de trois classeurs mis en consultation. Pendant la durée de l’exposition, les archives seront activées dans le cadre de discussions et de temps d’échanges.

  • Jean-Christophe NORMAN, Cartes postales du Mont Fuji, 2013
    Installation
    Ensemble de 98 cartes postales (timbrées représentant le Mont Fuji estampillées du tampon de l’agence Kengo Kuma) envoyées par Jean-Christophe Norman lors de sa marche de Besançon à Marseille.
    Ensemble de cartes postales
    Variable
    R.S.CA.D.
    Don Jean-Christophe Norman en 2013
    Inv. 2013.800
    © Adagp, Paris

En même temps

Autour de l’exposition

Samedi 23 novembre – 16h
Usage du temps : 365 choses à savoir
Performance de Sasha Ertel. La performance d’une douzaine de minutes consiste en la lecture de 365 questions d’affilée, sans leurs réponses. L’humour absurde des interrogations enfantines qui s’enchaînent ; « Qu’est-ce qu’un gland ? Qui était Buffalo Bill ? Que mange les papillons ? », pourra aussi laisser place au vertige que produisent les listes trop longues. Que doit-on savoir absolument ? Combien de choses a-t-on apprises, puis oubliées ? Combien de questions resteront sans réponse ? Entrée libre

Jeudi 28 novembre – 18h30
Usage du temps : marche
Rencontre avec Geoffroy Mathieu et les artistes chercheurs du projet Usage du temps. En prenant comme point de départ l’œuvre Paysages usagés de Geoffroy Mathieu et Bertrand Stofleth et le travail de reconduction mené sur le paysage, cette rencontre met en question la marche et la photographie comme outil de mesure du temps. Selon les conditions météorologiques, elle pourra être précédée d’une marche sur le sentier de grande randonnée périurbain GR2013. Entrée libre

Mardi 10 décembre – 18h30
Usage du temps : mathématiques
Rencontre entre des chercheurs de l’Institut de Mathématiques de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université) et les artistes-chercheurs du projet Usage du temps. La recherche scientifique, comme l’activité artistique, implique des modes particuliers d’utilisation du temps. Cette rencontre entre artistes et chercheurs en mathématique est l’occasion de confronter et d’exposer ces manières alternatives de penser le temps. Entrée libre