Anna Malagrida

A travers la fenêtre, je regarde nicher les oiseaux

Commande artistique réalisée à l’hôpital Clairval à Marseille / Ramsay Générale de Santé

Ramsay Générale de Santé, premier groupe d’hospitalisation privée en France, dans son souci d’améliorer l’expérience du patient au sein de ses établissements hospitaliers, a souhaité mettre en place un programme qui introduit une dimension artistique dans l’hôpital en faisant coopérer les deux secteurs professionnels, la culture et la santé.

Ce projet vient s’inscrire dans le cadre des interrogations de Ramsay Générale de Santé autour du patient, et la réflexion sur la dimension humaine et d’accompagnement et vise à créer une réelle expérience dans la prise en charge du patient. Dans le but de créer une nouvelle logique autre qu’utilitaire et fonctionnaliste entre le patient et l’espace hospitalier, Ramsay Générale de Santé met en place pour la première fois des actions culturelles au sein de l’hôpital de Clairval et engage un partenariat avec le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Dans cette logique, le groupe a mis en place en 2014 la première commande artistique avec l’intervention de l’artiste photographe Anna Malagrida, au sein de l’ hôpital de Clairval à Marseille.

Anna Malagrida, photographe et vidéaste, a depuis longtemps travaillé autour de l’idée de la fenêtre. Elle a exploré les limites entre les espaces privés et publics, l’intérieur et l’extérieur, en utilisant le support de la fenêtre comme dispositif intermédiaire. Intéressée par la relation entre la photographie et d’autres médiums comme la peinture, la sculpture et le cinéma, elle propose à cette occasion expérimenter les rapports entre le texte et la photographie, et ceci à partir de la rencontre avec des patients résidant dans des chambres d’hôpitaux et de leur expérience des lieux à travers le regard.
Par la simple question posée à certains patients : Que voyez vous de votre fenêtre ? L’artiste vise à s’approcher de l’expérience intime de chacun. La fenêtre, lieu de rencontre et d’écart, est un endroit pour rêver, pour s’évader ou pour tout simplement « passer le temps ». La fenêtre est une ouverture au monde extérieur, l’objet physique du passage. L’échange avec les patients donnera par la suite une matière à partir de laquelle l’artiste développera une œuvre multiforme, composée de photographies, textes et sculptures.

L’exposition au Frac offre une image de l’institution différente, construite à partir de l’expérience d’un artiste et celle des patients au cœur de la ville de Marseille.
- Les photographies et les textes sont présentés à la fois à l’Hôpital de Clairval et au Fonds Régional d’Art Contemporain à Marseille.

Le journal : Edition d’un journal papier fruit de cette rencontre. Il ne s’agit pas d’un journal informatif mais plutôt d’une œuvre qui prend la forme d’un journal papier. Par une mise en page originale et un format particulier, cet objet est conçu pour être regardé autrement et pourra être conservé en tant qu’œuvre.
Ce journal tiré en grand nombre d’exemplaires sera distribué au sein de l’hôpital.

Restitution du projet à Clairval : Intervention d’Anna Malagrida et présentation du projet et de l’édition aux personnels hospitaliers et aux malades le jeudi 8 octobre 2015.

Signature de la convention de partenariat entre le Frac et Ramsay Générale de Santé le vendredi 9 octobre 2015 au Frac pour la mise en mise en place de projets artistiques et culturels dans les établissements du groupe.

  • Frac - plateau expérimental

    20 Boulevard de Dunkerque

    13002 Marseille