Comme un souffle

Artistes : Richard Baquié, Michel Blazy, Patrick Everaert, Anne-Valérie Gasc, Olivier Grossetête, Raoul Hébréard, Geneviève Martin.

Située en plein cœur de la ville de Bandol, la galerie Ravaisou a pour ambition de présenter des œuvres apportant un regard nouveau sur la scène artistique et culturelle du territoire. Les visiteurs y découvrent différents univers au gré d’un cycle de quatre expositions.

Michel Blazy, Sans titre, 1995
Crédit photographique : Jean-Christophe Lett. © Adagp, Paris, 2019. Collection Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Initié en 2017, ce partenariat avec le Frac Provence- Alpes-Côte d’Azur autour des quatre éléments permet de valoriser, chaque année à la même période, une sélection d’œuvres de la collection du Frac autour d’un sujet commun. Marquée par la thématique de la Terre l’année précédente, c’est le rapport à l’Air qui est mis en avant pour cette 2e édition.
Incolore, inodore et invisible, l’air est certainement l’élément auquel on prête le moins attention. Pourtant, dans certaines circonstances, on se souvient qu’il est l’essence même de toute vie sur terre et qu’il possède des propriétés indispensables à bien des égards. Comme pour chaque chose dans l’univers, son ambivalence est telle que les propriétés auxquelles il est soumis peuvent engendrer des conséquences inattendues et involontaires.
Associé à l’un de nos trois autres éléments, il peut être capable du meilleur, comme du pire, endossant ainsi parfois le rôle de déclencheur de catastrophes naturelles. La goutte d’eau qui fait déborder le vase, ou cette petite brise embrassant le bosquet tout entier.
Les artistes se sont emparés de cette diversité. Jouant de ses codes et de ses propriétés, ils ont réussi à intégrer et à mettre en exergue les fondamentaux d’un tel matériau dans leurs productions. Comprendre la matière pour mieux l’utiliser, la contraindre, dans un processus de création propre à chacun d’eux. Ce principe résonne de manière tacite ou assumée dans les pièces données à voir au cours de l’exposition. Ces œuvres, autant historiques qu’issues d’acquisitions plus récentes permettent de donner une vision élargie de la collection du Frac.

Informations pratiques :
Galerie Ravaisou
1 rue des Écoles
83150 Bandol

Ouvert du mardi au samedi
Mardi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30
Mercredi de 9h à 12h30
Jeudi de 14h à 17h30
Vendredi de 14h à 17h30
Samedi de 9h à 12h
Fermeture le lundi, dimanche et jours fériés
Renseignements 04 94 29 22 70

  • Anne-Valérie GASC, Crash Box, 2013
    Dyptique phographique, deux images extraites chacune de la vidéo tournée par la Crash Box#18 et Crash Box#2 au sein des Silos de la Méditerrannée à Sète au moment de leur foudroyage intégral le 27 mars 2013, à 15 heures. Chaque image est la 1re image saisie au moment juste après l’effondrement, une fois la caméra, à nouveau, stabilisée.
    Dyptique photographique
    22 x 40 cm
    B.DR.R.T.S.D.N.
    Donation Pascale Triol en 2015
    Inv. 2015.860
    © Anne-Valérie Gasc
  • Raoul HÉBRÉARD, (Sans titre)
    © Raoul Hébréard
    Photo : Visuel fourni par la galerie
  • Michel BLAZY, Sans titre, 1995
    Installation
    Sculpture composée de 5 membranes verticales terminées par des éléments sphériques vides (bulbes)
    5 bouteilles plastique thermoformées et colle
    Dimensions globales variables selon l’installation
    Achat à Art : concept en 1996
    Inv. 96.301
    © Adagp, Paris
    Photo : Jean-Christophe Lett
  • Patrick EVERAERT, Sans titre, 2002
    Impression numérique sur papier photographique
    175 x 118 cm
    H.G.R.D.T.ANNOT. : tirage unique
    Achat à la Galerie Aline Vidal en 2004
    Inv. 2004.537
    © Patrick Everaert
    Photo : Visuel fourni par l’artiste
  • Geneviève MARTIN, Sans titre, 1986
    Pâte à papier, métal et peinture
    190 x 100 x 30 cm
    Achat à la Galerie Calibre 33 en 1987
    Inv. 87.118
    © Geneviève Martin
    Photo : Gérard Bonnet
  • Richard BAQUIÉ, Ballon-Evénement du 29 mars 1982, 29 mars 1982
    Installation
    Installation éphèmère d’un ballon gonflé à l’hélium maintenue au sol par des ancres et des pierres, dont les seules traces restantes sont une photographie couleur et les pierres d’ancrage. L’artiste a détruit son oeuvre après sa présentation le 29 mars 1982.
    Photographie couleur, pierres de carrière, plomb, cable acier
    8 pierres : 4,7 x 17,5 x 17,5 cm Photographie : H80 x 50 cm
    Achat à l’artiste en 1983
    Inv. 83.028
    © Adagp, Paris
    Photo : Richard Baquié
  • Anne-Valérie GASC, Crash Box #4, 2013
    « Le projet Crash Box (2011-2013) consiste à saisir en images l’intérieur d’un bâtiment au moment de sa démolition à l’explosif. Pour réaliser ses films, Anne-Valérie Gasc a mis au point des »crash boxes« , instruments optiques à mi-cheminentre l’oeil omniscient et la boîte noire aveugle. La mission de cet objet paradoxal est non seulement de protéger de la déflagration, l’équipement audiovisuel qu’il contient mais aussi, et surtout de permettre de la retrouver enseveli sous des milliers de tonnes de gravats, après l’éffondrement du bätiment. »

    La démolition par foudroyage intégral de la Grande Barre des Perrières à Mâcon a eu lieu le 30 juin 2013 à 10h50.

    Site web dédié : www.crash-box.fr
    Crash box (Pneu, acier, peinture de chantier orange), 1 caméra GoPro,1 enregistreur son numérique Zoom

    110 x 90 cm
    pour le pneu
    Achat à l’artiste en 2014
    Inv. 2014.813
    © Anne-Valérie Gasc