Présentation du projet Genèse

Éric Arnal-Burtschy et les chercheurs de l’Institut de recherche sur les phénomènes hors équilibre

Un projet IRPHE, AMU et CNRS. Entrée libre dans la limite des places disponibles. A retrouver en live sur notre page Facebook.

Un projet à la croisée de l’art, de la technologie et de la science, développé en résidence à l’IMéRA (université d’Aix-Marseille).

Genèse, Eric Arnal-Burtschy
© Charline Moreau

Expérience physique autant que spectacle, Genèse place le public au centre d’une colonne d’eau tournoyante de sept mètres de haut. Émergeant du noir, ce vortex est un objet vivant qui se déploie, devient immense, renouvelle son mouvement, s’effondre, reprend de l’élan pour se déployer en spirale, ses bras ceignant l’espace, des appels d’air scandant son rythme. Dévoilant peu à peu la masse d’un univers qui se crée, Genèse est un écho à une origine que nous ne pouvons aujourd’hui connaître et aux mythes qui ont tenté d’y répondre.

À la croisée des secteurs de l’art, de la technologie et de la science, Genèse participe d’une réflexion fondamentale sur la nature de l’univers et de ses origines à travers une collaboration entre un artiste, un centre de recherche travaillant notamment sur la mécanique des fluides, l’IRPHE (AMU / CNRS / École Centrale Marseille) et deux entreprises de haute technologie, Safran Aero Booster et John Cockerill.